Assécheur de mur et déshumidificateur de maison – le fonctionnement

L’excès d’humidité dans un logement peut être très nuisible pour la construction elle-même et aussi et surtout pour la santé des occupants. De nombreuses solutions sont proposées par les professionnels pour combattre ce fléau. Il existe des traitements adaptés aux causes graves d’humidité telles que les remontées capillaires ou les infiltrations.

Cependant, des moyens moins onéreux et plus facile à mettre en œuvre sont proposés pour amoindrir le problème ou traiter les problèmes mineurs d’humidité notamment : la mise en place d’un dispositif d’assèchement de mur ou l’achat d’un déshumidificateur d’air.

 

Le fonctionnement du déshumidificateur d’air

Un déshumidificateur d’air est un appareil destiné à réguler le taux d’humidité de la maison. Avant de choisir un absorbeur d’humidité, on doit avant tout connaitre le taux d’humidité de la surface à traiter.

On distingue trois types de déshumidificateur : l’absorbeur d’humidité électrique à compresseur, l’absorbeur d’humidité chimique et l’assécheur d’air.

Pour ce qui est de son fonctionnement, l’air humide inspiré par l’absorbeur électrique passe d’abord par un filtre, puis dans un compresseur qui va le refroidir jusqu’à condensation. L’eau sera évacuée dans un réservoir ou dans un tuyau d’évacuation préalablement installé, et l’air chaud et sec du compresseur va emplir la pièce.

Quant à l’absorbeur chimique, la substance chimique va capter l’air humide et l’assécher. Le liquide qu’il a extrait de la transformation sera déversé dans un récipient. S’agissant de l’assécheur d’air, l’air humide aspiré par l’appareil passe dans un ventilateur puis dans le gel de silice qui va absorber l’eau. Sous l’effet d’un rotor déshydratant, le gel va vider l’eau dans un bac avant de se régénérer.

 

Les systèmes possibles d’assèchement de mur

Plusieurs procédés sont possibles pour assécher un mur humide. Le premier est l’injection de produit hydrofuge qui va bloquer l’ascension des eaux souterraines dans le mur et stopper ainsi l’humidité. La seconde option est l’assèchement électrique du mur.

Ce procédé consiste à insérer deux séries d’électrode, l’un dans la maçonnerie et l’autre dans la terre. Une batterie qui va produire un courant continu peut être ajoutée.

Ce dispositif va agir par électro-osmose et repousser l’eau qui tente de grimper dans le mur, vers le sol. Pour optimiser l’efficacité de l’assèchement, et rétablir l’étanchéité du mur, on peut injecter dans les pores de la maçonnerie, un produit hydrophobe.

L’assèchement électronique est aussi une option. On installe directement sur le mur un boîtier électronique qui va générer un contre-champ électromagnétique et agir par électro-osmose, en détournant le chemin ascendant de l’eau vers le sol.

 

Demande de devis gratuit