Mur humide et assèchement, les causes et les solutions des problèmes

L’humidité excessive peut avoir des conséquences très dangereuses sur le bâti, mais encore et surtout sur la santé des habitants. En effet, les champignons, les moisissures et les salpêtres qui envahissent les murs, en plus d’être inesthétiques, détériorent la structure de la maçonnerie et provoquent des problèmes de santé tels que des allergies, des problèmes respiratoires.

En dehors des causes accidentelles qui se traitent en réparant le problème, l’humidité peut avoir trois causes : les remontées capillaires, les infiltrations d’eau et la condensation de l’air. Et à chaque cause est associé un traitement.

 

Traitements de mur humide causé par les remontées capillaires et les infiltrations

Les remontées capillaires et les infiltrations latérales sont dues à une mauvaise étanchéité de la fondation et des murs qui permet ainsi la montée et l’infiltration des eaux à travers le mur. La solution est donc de rétablir l’étanchéité de la fondation et du mur. Trois démarches sont envisageables.

La première solution réputée pour son efficacité est l’injection dans la profondeur du mur d’un produit hydrophobe qui va servir de barrière étanche détournant toute infiltration.

L’installation de drain ou de membrane étanche en bitume, en caoutchouc ou en polyéthylène, le long de la fondation pour une meilleure isolation et une meilleure évacuation des eaux est également possible pour résorber le problème d’humidité des murs.

L’assèchement électrique ou électronique des murs est aussi une alternative à la résolution des problèmes d’humidité ascensionnelle et d’infiltration. On installe une centrale électrique d’assèchement ou un boitier générateur qui vont agir par électro-osmose et repousser l’eau qui tente de s’infiltrer vers le sol. Des deux solutions d’assèchement, le procédé électrique est réputé plus efficace que l’électronique.

 

Solutions pour remédier à un mur humide dû à la condensation de l’air

La mauvaise ventilation est la cause la plus courante d’humidité intérieure, mais elle est aussi et de loin la plus facile à traiter. Pour résoudre ce problème, la première chose à faire est d’améliorer l’aération naturelle des pièces.

On peut ensuite choisir entre installer une meilleure ventilation (une très grande variété de ventilations mécaniques sont disponibles sur le marché, mais la ventilation mécanique contrôlée a la réputation d’être plus efficace) ou équiper la maison de déshumidificateur électrique ou chimique.

Outre le fait qu’il soit plus onéreux, l’absorbeur électrique présente plus d’avantages et un meilleur résultat que l’absorbeur chimique.

Il faut noter que le mur entaché d’impuretés dues à l’humidité, peu importe la cause de celle-ci, doit recevoir un traitement de surface (hydrofuge de surface, enduit anti-humidité ou peinture anti-humidité) pour le protéger et prévenir le retour rapide de l’humidité.