Déshumidificateur d’air ou absorbeur d’humidité pour la maison

Pour éviter les désagréments causés par l’humidité intérieure par condensation, la première chose à faire est d’assurer une bonne aération dans les chambres. L’aménagement d’une meilleure ventilation est la principale solution, mais comme cette procédure est coûteuse, l’installation d’un déshumidificateur d’air qui va absorber les excédents d’humidité constitue une alternative moins efficace certes, mais moins cher et plus pratique.

 

Les deux types de déshumidificateurs existants sur le marché

Les déshumidificateurs d’air sont conçus pour garantir un air sec et sain à l’intérieur de la maison en régulant le taux d’humidité de l’air. Il faut remarquer que ces produits ne solutionnent que les problèmes mineurs d’humidité et sont insuffisants à traiter les sources d’humidité telles que l’humidité ascensionnelle par remontées capillaires ou les infiltrations pour défaut d’étanchéité du toit ou des murs.

On a le choix entre deux types de déshumidificateur: l’absorbeur d’humidité électrique et l’absorbeur d’humidité chimique. Chaque produit présente des avantages et des inconvénients. L’absorbeur d’humidité électrique est un appareil assez onéreux mais peu encombrant. Il est disponible en plusieurs modèles selon la surface de l’espace à traiter. Le prix varie entre 20€ et 600€ selon la gamme et la capacité d’extraction d’eau du produit.

Pour ce qui est du déshumidificateur chimique, contrairement au produit électrique, il a l’avantage de fonctionner sans énergie. Il est vrai que cette option donne l’avantage d’être moins coûteuse (entre 5€ et 15€ selon la taille de la pièce considérer, auquel on ajoute le prix des cartouches), toutefois, sa performance est plus limitée et on a l’obligation de renouveler les cartouches ou pastilles tous les 2 mois.

 

L’importance du choix de l’absorbeur utilisé

On choisi l’absorbeur selon le résultat escompté. Ce choix va dépendre du volume d’air à traiter, de la surface de la pièce à déshumidifier. A chaque lieu, à chaque pièce correspond un déshumidificateur idéal, selon sa capacité d’extraction.

Les modèles réduits peu absorbant, (près de 0,5 litres par jour) sont adaptées aux petits espaces tels que les armoires, les campings car… Pour les grandes espaces comme les livings room, les halls ou autres, l’idéal est de s’équiper de plusieurs appareils de taille moyenne et de les répartir dans les coins les plus exposés à l’humidité.

Certains absorbeurs peuvent extraire jusqu’à 30 litres d’eau par jour et d’autres produits destinés aux grandes entreprises peuvent même absorber jusqu’à 100 litres. Il faut noter que pour une pièce où la température ambiante descend en dessus de 10°, le mieux c’est de l’équiper d’un assécheur d’air, le déshumidificateur ne fonctionnant pas dans ces conditions.